Ailleurs

Septembre 2015

Allemagne

RÉNOVATION
SOFT

2 Photos

©Bolfing.yama/Foter/CC BY-SA / ©K.H.Reichert /Foter /CC BY

 

Rénovation ne rime pas nécessairement avec transformations spectaculaires. En 1980, à contre-courant des logiques de restructuration urbaines lourdes qui prévalaient à l’époque, donnant lieu à des reconstructions massives, l’Allemagne voit naître le concept de la « rénovation douce ».

Au cœur de la démarche, les habitants

Les quartiers berlinois de Prenzlauer Berg, Kreuzberg ou encore Lankwitz ont été les terrains d’expérimentation de cette méthode fondée sur des principes de sauvegarde poussés du tissu urbain existant et de dialogue approfondi avec les habitants et les acteurs locaux. Anticipant la généralisation du principe de concertation dans les projets urbains contemporains, la rénovation douce prônait dès ses débuts la recherche de conciliation et la défense de l’intérêt et des besoins de tous les partis prenants.

En creux, se dessine aussi l’ambition de permettre aux habitants les moins aisés de rester sur place après rénovation du quartier.

Le quartier de Prenzlauer Berg est emblématique des réhabilitations en douceur mises en œuvre depuis plus de trente ans dans la capitale germanique. Dans les années 90, la société d’aménagement S.t.e.r.n. y applique des méthodes déjà éprouvées à Kreuzberg : un travail étroit avec les habitants – certains, regroupés en coopératives de locataires ont, par exemple, participé aux travaux de réhabilitation -, la conservation de la prédominance de logements et la moindre modification de l’existant et de l’apparence du quartier. Victime du succès de sa renaissance, embelli, convoité, il est aujourd’hui considéré comme un repaire « bobo », dans une ville où le phénomène de gentrification est un enjeu prépondérant.

Lankwitz, Moabit… Autres contextes, mêmes principes, la rénovation douce s’est déclinée un peu partout dans Berlin. 

Préserver ces quartiers tout en faisant peau neuve, favoriser la venue de nouveaux habitants en évitant le départ contraint de ceux qui y vivent déjà… les enjeux des futurs chantiers de rénovation berlinois, afin que la transformation de la ville se fasse en douceur.

 

 

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
1 photo(s)
3 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
2 photo(s)
Articles suivants