Outils

ANGERS

Mag n°7

Avril 2017

PROGRAMMER L’ÉPHÉMÈRE

Dans le quartier de Belle Beille, à l’automne 2016, deux anciennes résidences étudiantes ont été déconstruites. La ville d’Angers a saisi l’occasion pour proposer aux étudiants paysagistes de l’école Agrocampus de réfléchir, dans le cadre des actions Campus Quartier, à l’aménagement d’un espace ludique et transitoire sur l’emprise désertée.
La démarche, qui se veut participative, associait également les habitants, la Maison de quartier et les associations d’insertion sociale de Belle Beille. En s’appuyant sur les propositions nombreuses et variées, telles des aires de jeux, jardins, espaces de rencontre... la commission « dynamiques culturelles sur le quartier » se mobilise aujourd’hui pour définir les aménagements et la programmation éphémères du lieu : petites parcelles de permaculture, réalisation de tags végétaux sur palissade, spectacle ou projection de plein air, espaces conviviaux pour pique-niquer, etc. Il y en aura pour tous les goûts !
 


Demolition de la résidence Dauversiere, ©DR

 

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
Articles suivants