Outils

Grigny

Mag n°10

Juin 2018

OPÉRATION SAUVETAGE L’ORCOD-IN POUR GRIGNY 2

Après Clichy-sous-Bois, Grigny 2 est la seconde opération de requalification de copropriétés dégradées d’intérêt national engagée en France, suite à la parution du Décret en Conseil d’Etat n°2016-1439.

Ces opérations sont pilotées par l’Établissement Public Foncier d’Ile-de-France (EPFIF) dont le rôle consiste à acquérir et gérer les logements, assurer la coordination du relogement et de l’accompagnement social, mettre en œuvre les dispositifs d’accompagnement des copropriétés (plan de sauvegarde à Grigny), et surtout élaborer un projet urbain qui vise en premier lieu à améliorer les conditions de vie des habitants. Pour y parvenir, ces opérations associent et rassemblent les collectivités locales, l’État, l’ANAH, l’ANRU, l’ARS (Association Régionale de Santé), les Conseils Régional et Départemental, la Chancellerie et les bailleurs sociaux. La signature du protocole de préfiguration NPNRU, le 4 octobre 2017, a permis d’engager toutes les études nécessaires à l’élaboration du projet urbain.

 

Une copropriété hors norme

Construite dans les années 1970, la copropriété Grigny 2 représente près de la moitié de la ville de Grigny : 17 000 habitants, vivant dans près de 5000 logements, répartis entre les quartiers des Tuileries et des Sablons, en proximité immédiate de la gare RER de Grigny-Centre.

La taille de la copropriété et sa gestion partagée entre un syndicat principal, 27 syndicats secondaires de logements et des syndicats de commerces et de parking, ont conduit Grigny 2 dans une situation très complexe, avec un endettement des copropriétaires de 15 millions d’euros, et à une dégradation rapide et qui continue de s’accélérer.

En raison de la forte dévalorisation des biens, les propriétaires sont dans des situations financières et sociales souvent inextricables, dont l’unique issue est l’intervention coordonnée de l’établissement public foncier, des services de l’Etat et des collectivités concernées.

 

A Grigny 2, l’EPF Ile-de-France a engagé ses premières interventions à la suite de la signature de la convention entre partenaires publics au printemps 2017, en concentrant ses premières acquisitions sur les adjudications, porte d’entrée privilégiée des marchands de sommeil dans la copropriété. La majorité d’entre elles ont eu lieu sur le secteur Surcouf-Lavoisier, le plus dégradé de Grigny 2. Pour la première année, de montée en charge opérationnelle, l’EPFIF a acquis près de 100 logements dans la copropriété. Pour chacun d’entre eux, outre les démarches nécessaires à l’acquisition, des mesures d’accompagnement social ont été mises en œuvre dans la quasi-totalité des cas.

 

Dès le printemps 2017, l’EPFIF a renforcé les équipes en charge de mettre en œuvre le plan de sauvegarde pour accélérer la scission de la copropriété et la dissolution du syndicat principal, en travaillant notamment sur le traitement de la situation financière de Grigny 2, et pour accompagner les syndicats secondaires susceptibles d’être redressés durablement et anticiper la transformation des autres syndicats.

 

©Philipe Guinard

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
Articles suivants