Outils

Mag n°2

Septembre 2015

LES QUARTIERS SE METTENT À TABLE

©Istock/Photo

 

« Les Tables de Quartier sont des espaces citoyens réunissant associations et collectifs d’habitants, à l’échelle du quartier. Leur but est de mener des actions collectives permettant l’amélioration des conditions de vie, à partir de préoccupations et envies d’agir soulevées par les habitants. Initiées au Québec dans les années 1960, et mises en lumière par le rapport sur la politique de la Ville «Bacqué-Mechmache» publié en 2013, les Tables sont expérimentées en France pour trois ans, entre 2014 et 2017, par la Fédération des Centres Sociaux de France, associée à la coordination citoyenne « Pas Sans Nous ». Membre depuis peu du Conseil d’Administration de l’ANRU, la Fédération dénombre 600 centres sociaux, implantés dans différents quartiers politique de la Ville. Douze Tables ont aujourd’hui été lancées dans différents quartiers populaires français. Portées par des centres sociaux et d’autres associations de quartier, elles ne sont pas des dispositifs de participation stricto sensu. Indépendantes des pouvoirs publics, elles n’existent que par la mobilisation qu’elles parviennent à susciter. Ce sont les habitants, et non les structures porteuses, qui décident des objectifs à poursuivre. Il s’agit donc d’un nouveau positionnement pour les associations qui, comme les centres sociaux, ont vocation à « faire participer » les habitants. Ni porte-parole de ces derniers, ni interface entre ceux-ci et les pouvoirs publics, elles lâchent prise sur le contenu et la direction des dynamiques de participation, pour devenir animatrices de mobilisations, et d’échanges : en bref, facilitatrices de la vie démocratique locale. »

Jérémy Louis, Fédération des Centres Sociaux de France

www.centres-sociaux.fr

 

 

 

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
Articles suivants