Ici

Septembre 2015

Vitry-sur-Seine

Le quartier
balzac

4 Photos
ITW

2 questions à Michel Leprêtre, premier adjoint au maire,
en charge de l’urbanisme, président de la communauté d’agglomération Seine et Amont

2 POUR 1 MISSION ACCOMPLIE

 

Quelles priorités la Ville de Vitry s’est-elle donnée pour le PRU du quartier Balzac ?

À l’amorçage du projet, il s’agissait d’apporter une solution rapide et concrète aux problématiques fortes que rencontraient les habitants du quartier. Ce qui ne nous a pas empêchés de donner une priorité forte, avec le concours de l’ANRU, de deux logements sociaux reconstruits pour un démoli. Cet engagement politique est aujourd’hui atteint, mettant en avant le principe de la mixité.

 

Justement, comment la Ville a-t-elle œuvré pour répondre à l’objectif fondamental de la rénovation urbaine, la mixité sociale ?

 

Nous avons cherché à diversifier au maximum l’offre de logements sur le quartier Balzac, grâce à la réalisation de deux opérations de la Foncière Logement, une opération en locatif « libre » et cinq opérations de logements en accession à la propriété, dont une réalisée en habitat participatif, en partenariat avec CoopImmo. Parallèlement, sur les 660 logements sociaux démolis sur Balzac, seuls 124 ont été reconstruits sur site, tandis que l’essentiel de l’effort de reconstruction a été effectuée  sur l’ensemble du territoire de Vitry, à travers 23 opérations physiques.

 


 

JOUR APRÈS JOUR

 

Le projet de renouvellement urbain a consisté à écouter, concerter et informer les habitants. Avec le concours du Centre Social Balzac et la très forte mobilisation du bailleur, l’OPH de Vitry, nous avons accompagné les relogements et répondu aux demandes de droit au retour sur site. Il s’agissait aussi de désenclaver (par la création de 5 nouvelles voies), de moderniser l’offre de logements et d’à apporter une diversification fonctionnelle (2 crèches, square, centre social, équipements sportifs). Mais la spécificité de l’opération relève, selon moi, de la succession de démarches innovantes, comme l’implantation d’un réseau de collecte pneumatique des déchets, l’implantation d’une œuvre d’art mutualisée, dans le cadre du 1% culturel ou encore l’opération emblématique du « Candide » avec ses jardins partagés sur le toit et ses balcons arrondis, en jonc tressé (lauréat du « Concours EDF architecture bas carbone » 2010). Toutes ces améliorations ont contribué au changement de perception du quartier, si bien qu’aujourd’hui, nombreux sont les habitants à se sentir fiers d’y habiter. Autant d’actions qui font l’intérêt d’animer au quotidien le suivi de ce projet.

Nicolas Ermisse, chef de projet rénovation urbaine, Vitry-Sur-Seine

 


 

UNE AURA EUROPÉENNE !

 

Les efforts accomplis sur le quartier Balzac en matière de mixité sociale semblent être reconnus par tous et attisent même la curiosité de nos voisins Européens. Pour preuve, les visites successives, le 12 mai 2015, de M. Kaplan, Ministre Suédois du Logement et de l’Urbanisme, accompagné de Myriam El Khomri, puis le 25 juin dernier, du secrétaire d’État Allemand, M. Gunther Adler.

 

©Sylvain Lefeuvre / Ville de Vitry-sur-Seine

 

Participez !
Accédez au formulaire

L'essentiel

2007signature convention

3 680habitants

80 % du projet réalisé

280 M€investis globalement

63,5 M€ financés par l'Anru

1  320logements sociaux reconstruits dans toute la ville

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
5 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
5 photo(s)
3 photo(s)
5 photo(s)
6 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
3 photo(s)
4 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
Articles suivants