Ici

Juin 2015

Mons-en-Baroeul

LE NOUVEAU-MONS

4 Photos
ITW

Entretien avec Amélie Boquet, directrice de la Rénovation Urbaine de la ville

ÉCO-TOURS


Quelle a été la genèse du projet ?

Le quartier, hormis quelques espaces, fonctionnait plutôt bien. Il n’y avait pas ce côté désertion de la gestion urbaine auquel on peut parfois être confronté. Cependant, très marqué architecturalement, le Nouveau Mons connaissait un vieillissement important. En effet, son patrimoine date intégralement des années 60 et 70, qu’il s’agisse du bâti, des espaces publics ou de la plupart des équipements. Le quartier pâtissait également d’une perception négative ; le grand ensemble, la verticalité, sont en effet rares dans le paysage lillois. Rapidement, la réflexion s’est engagée en faveur d’un projet capable de renverser la situation du quartier, en partant des particularités et atouts existants. L’équipe communale, attachée à ce patrimoine, a choisi de promouvoir un renouvellement avec une exigence environnementale rare pour le début des années 2000. Une orientation commune prise par les partenaires et maîtres d’ouvrage du projet : la ville, les bailleurs Partenord Habitat et Vilogia, ainsi que la Métropole Européenne de Lille.

 

Et la participation ?

La Ville a concerté la population autour de sa vision de la ville bien avant de signer la convention Anru. Dès 2004, via un grand Forum participatif, élus et habitants ont échangé sur les priorités urbaines et les orientations que la municipalité souhaitait prendre en matière de renouvellement. Concernant le projet de rénovation en tant que tel, nous nous sommes investis dans de multiples initiatives de communication (visites de chantier, permanence au « Lien », la maison du projet…) et démarches participatives autour d’objets plus précis, comme les « Jardins familiaux », un équipement bénéficiant aujourd’hui d’une gestion par l’association « Jardin et partage », issue d’un collectif d’habitants ayant participé aux ateliers urbains de la ville.

 

 

© Ville de Mons-Baroeul

 

 

http://www.monsenbaroeul.fr

zoom

Vert le grand ensemble

Le quartier du Nouveau Mons s’est révélé en tant qu’éco-quartier.  La Ville a opté pour un projet urbain de qualité, reposant sur les avantages préexistants du quartier : une densité de population très forte — une des plus élevées de France dans les années 1980 — un réseau de transport très performant, ainsi qu’un patrimoine végétal lui conférant une image verte. Ajouter à cela une exigence très forte en matière de performance énergétique et l’éco-quartier du Nouveau Mons se dessinait... Outre le travail de rénovation sur le patrimoine bâti, la commune a choisi de s’appuyer sur ces solides bases, en les confortant. Elle a ainsi pris le parti de poursuivre la construction de logements et équipements en occupant des espaces en friche et sans usage. Les espaces publics ont été revalorisés : deux grands axes traversants ont été réaménagés, faisant la part belle aux mobilités douces et aux zones de rencontres. Inscrit dès ses prémices dans la durabilité, le renouvellement du Nouveau Mons a su tirer profit de ses points forts. Une démarche récompensée en 2014 par le Label National Écoquartier.

Participez !
Accédez au formulaire

L'essentiel

2006Signature convention

12 400 habitants

183 M€investis globalement sur le quartier

39,7 M€ financés par l’Anru

450logements démolis

990logements réhabilités

600logements reconstruits

816logements résidentialisés

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
5 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
5 photo(s)
3 photo(s)
4 photo(s)
5 photo(s)
6 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
3 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
Articles suivants