SPÉCIAL CO-INVESTISSEMENT

LES OPÉRATIONS

Mag n°10

Décembre 2017

LE CASTEL, MARSEILLE

 

HISTOIRE D’UNE RENAISSANCE

 

Sur la façade portuaire urbaine de Marseille, Le Castel, un édifice emblématique de l’âge d’or du commerce maritime va bientôt connaître, via le co-investissement, une nouvelle vie.

 

Acquis en 2012 par Eiffage, l’ancien siège de la Compagnie Générale Transatlantique, monument art déco, fait l’objet d’une réhabilitation complète, à laquelle s’associe le Fonds de co-investissement de l’ANRU. De cette mue doit émerger un lieu fédérateur, reflet d’une nouvelle approche qui concilie développement économique et mixité sociale. Le Castel réunit en effet près de 9 000 m² de bureaux, une résidence de tourisme et d’affaires, un ensemble de commerces, ainsi qu’une résidence de 115 logements.

 

UN SECTEUR EN MUTATION

 

Le Castel est situé dans le périmètre de la ZAC Euroméditerranée. L’opération s’inscrit pleinement dans la dynamique de mutation de « l’un des projets de requalification urbaine les plus ambitieux d’Europe, récompensé du " Best Urban Regeneration Project* " au MIPIM en 2015 », souligne Hervé Gatineau, directeur régional immobilier au sein du Groupe Eiffage, promoteur de l’opération.
Les commerces de pied d’immeuble et la résidence hôtelière y jouent un rôle particulier car ils prolongent l’animation urbaine de la nouvelle « rambla » que constitue pour Marseille le boulevard Euroméditerranée. Le secteur gagne d’ailleurs chaque jour en attractivité touristique et culturelle — le Mucem n’est qu’à quelques encablures — et l’architecture du bâtiment, dont l’élégance caractéristique est révélée y contribuera davantage encore. Le projet a pu émerger dans le sillage du PNRU qui a permis d’engager une nouvelle dynamique de ce quartier. La perspective de la renaissance de ce morceau de ville est une des raisons qui ont poussé Groupama Gan REIM à s’engager dans le projet. Pour Jean-François Houdeau, son directeur général, « la possibilité qui nous était donnée de participer au renouveau urbain de la façade maritime de la cité phocéenne, entre les Voûtes de la Major et Les Terrasses du Port, constituait une opportunité unique de démontrer à nouveau notre capacité à nous positionner localement sur des projets emblématiques et collectivement créateurs de valeur ».

 

* prix annuel d'aménagement urbain décerné lors du MIPIM.

 

© VIEWS MULTIMEDIA

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
Articles suivants