Outils

Mag n°4

Juin 2016

LA MAISON QUI DÉMÉNAGE, BIENTÔT DANS LES PRU ?

 

Habitat et Humanisme est une association qui agit depuis 30 ans en faveur des mal-logés. Toujours en recherche de solutions innovantes, elle a mis au point, avec Univers & Conseils, la Maison qui déménage : une maison de qualité, éco-responsable, démontable, pour une solution de logement immédiate, temporaire et digne. La MQD ne laisse aucune empreinte sur son terrain d’implantation. Elle peut être remontée ailleurs, transformée pour s’adapter à une famille ou un site différents. Il est aisé d’imaginer des développements en partenariat avec les bailleurs des projets ANRU, et notamment pour l’utilisation temporaire de réserves foncières, terrains gelés ou laissés libres par les démolitions.

 

Ce dispositif répond parfaitement au contexte requis pour les « logements passerelles » que gère l’association : la collaboration entre les deux structures a donc abouti à la fabrication d’une première maison acquise par H&H pour l’implanter, dans un premier temps, sur un terrain mis à disposition par le Parc de la Villette à Paris, pendant trois mois. L’opération permet à la fois de communiquer auprès des propriétaires de terrains libres potentiels et du grand public. Dans un second temps la maison est installée sur un terrain mis à disposition par la mairie de Jouy-en-Josas. Là, elle accueille une famille depuis mai 2015. Conçu pour quatre personnes, le T3 implanté à Jouy-en-Josas peut accueillir un couple et deux enfants. Sa compacité, son enveloppe performante sont des atouts pour des coûts optimisés, des loyers et des charges faibles.

(La MQD sur le site de la Villette, à Paris)

 

La SCOP Univers & Conseils développe un concept d'éco-construction évolutive. Sur la base de petits modules préfabriqués et de matériaux bio-sourcés ou issus du recyclage, cette innovation permet de réaliser des constructions architecturées, adaptables et démontables laissant une empreinte nulle sur le terrain (zéro déchet : construction sèche et fondations par micro-pieux dévissables). Les constructions peuvent être remontées sur d’autres sites, transformées pour s’adapter à un terrain différent, à une famille différente... ou être totalement recyclées. C'est une nouvelle génération de constructions qui propose des solutions alternatives aux nouveaux besoins des territoires. Elle répond aux réglementations selon l'usage (RT 2012 et handicap...). Entièrement construite en France avec des compagnons charpentiers et favorisant les circuits courts dans le choix des produits, « la maison qui déménage » allie ainsi performance économique et respect de l’environnement.

 

Un partenariat dans les projets ANRU ?

Des développements de la démarche, en partenariat avec les bailleurs dans les projets ANRU, sont désormais envisageables. En effet, ces projets présentent des caractéristiques adaptées au dispositif. Des lors, « La maison qui déménage » permettrait d’apporter aux habitants et aux porteurs de projet des solutions multiples. Par exemple, l’utilisation de terrains laissés libre par les démolitions, l’implantation d’un « village » de MQD pour loger les locataires à proximité du site dans les opérations tiroir de réhabilitation lourde d’immeubles de logements sociaux ou de copropriétés en difficulté… Ou encore, un « sas d’entrée » pour certains locataires avant leur relogement dans un logement social pérenne, la recherche d’un modèle économique, pour des loyers PLAI (prêt locatif aidé d'intégration), d’une durée de cinq ans.

Dans ce dernier cas de figure, Habitat et Humanisme IDF pourrait jouer sa mission d’accompagnement d’insertion par le logement en sous-traitance du bailleur.

 

Pour les contacter : www.habitat-humanisme.org

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
Articles suivants