Ici

La Roche-sur-Yon

Mag n°

Décembre 2016

La fin du programme de rénovation aux Forges et Pyramides

Avec la livraison d’un programme de 30 logements neufs de Vendée Habitat à la place de la barre Forges A, le PRU des quartiers Nord de la Roche-sur-Yon se termine. La diversification de l’offre d’habitat est en marche, permettant de réduire la part de logements sociaux sur la ZUS « Les Pyramides, les Forges ». Le renouvellement va se poursuivre dans le quartier de la Vigne aux Roses, inscrit comme quartier d’intérêt régional au titre du NPNRU.

 

Le PRU mis en œuvre dans les quartiers Forges, Jean-Yole et Pyramides entre 2010 et décembre 2016 a concerné 5 600 habitants, soit 11 % de la population yonnaise, pour un investissement de 92 millions d’euros, dont 18 millions de financement ANRU. Trois objectifs principaux ont présidé au renouvellement urbain : désenclaver le territoire, réintégrer le périmètre de l’ex ZUS dans la dynamique yonnaise, améliorer le cadre de vie des habitants.

La totalité des opérations a été engagée ; le dernier programme de construction – 12 logements PSLA mené par ORYON – qui s’achèvera fin décembre 2016, marquera la fin des travaux pour les opérations conventionnées ANRU.

 

Renouvellement de l’offre d’habitat

238 logements ont été déconstruits sur les secteurs Forges et Jean-Yole par le bailleur social Vendée Habitat qui a procédé au relogement des familles entre 2010 et décembre 2014. 80 logements ont été reconstruits sur le territoire du PRU et 158 hors site. 1 186 logements ont été réhabilités, 1 665 logements concernés par des opérations de résidentialisation. La reconstitution de l’offre locative a permis de répondre aux nouveaux besoins des locataires (demande de T2 ou T3, logement avec balcon ou terrasse) et d’améliorer le confort et le cadre de vie des nouveaux résidents (normes thermiques et accessibilité).

 

Une nouvelle résidence pour clore la rénovation

Livrée en octobre 2016 par Vendée Habitat, le « Clos des Myosotis » remplace les 90 logements de l’immeuble Forges A démoli en avril 2015. La nouvelle résidence BBC se compose de 30 logements (20 T2 et 10 T3), bénéficiant d’un garage souterrain de 30 places. Les loyers varient entre 272 et 348 euros pour les T2, et de 383 à 456 euros pour les T3. Ce programme vient compléter les 50 premiers logements sociaux, la résidence du Val de Forge livrée par le bailleur social en 2014 avec le centre médico-social.

 

Objectif, diversification et promotion privée

Le dernier acte du PRU concerne le volet promotion privée. Afin d’équilibrer la proportion entre logements sociaux et logements privés, et accueillir de nouveaux ménages sur le quartier des Forges, la diversification de l’offre de logements a été engagée en 2015 et se poursuit jusqu’en 2018. Outre les 12 logements en accession sociale à la propriété́ d’ORYON, 24 logements du même type seront livrés sur le site Forges-Bacqua-Leclerc par Les Castors Angevins et 4 maisons individuelles sur l’emprise de l’immeuble Forges A par Vendée Habitat.

Enfin, un dernier volet sera déployé entre 2018 et 2021, projetant la construction d’environ 200 logements collectifs privés. A terme, les 324 logements sociaux que comptait le quartier des Forges avant le PRU seront remplacés par 80 logements sociaux neufs et 110 réhabilités, 40 logements en accession sociale à la propriété et près de 210 nouveaux logements privés.

 

En marche pour le renouvellement de la Vigne aux Roses

En 2014, après avoir mené une réflexion sur le futur zonage prioritaire, les diagnostics ont permis de faire émerger des orientations stratégiques pour les secteurs inscrits au titre de la nouvelle géographie prioritaire, répondant aux dynamiques du territoire yonnais. Le quartier de la Vigne aux Roses ayant été retenu comme projet d’intérêt régional (PRIR) dans le cadre du volet « Cadre de Vie / Renouvellement Urbain » du Contrat de ville 2015-2020, trois orientations majeures ont pu être mises en évidence sur ce nouveau territoire.

Premier objectif, appuyer la mutation du quartier sur la Vallée de l’Yon, atout naturel et environnemental du territoire traversant le quartier. Favoriser son désenclavement en l’ouvrant sur le reste de la ville et sur ses axes structurants : entrée de ville et boulevards urbains extérieurs desservant aussi le territoire déjà impacté par le PRU (ANRU1). Enfin, favoriser la mixité sociale et fonctionnelle du quartier, ainsi que son développement économique pour l’intégrer à la dynamique de ville et le banaliser.

Une première enquête auprès des habitants a permis de mettre en évidence les atouts, les points d’amélioration et des propositions. Elle fournira des éléments à l’assistance à maitrise d’ouvrage (Agence Interland) missionnée jusqu’en avril 2017, afin de traduire ces orientations en projet urbain intégré à court / moyen et long terme et aux différentes échelles spatiales (quartier, ville, agglomération). La première réunion publique aura lieu le 12 janvier 2017. Un comité de suivi et d’accompagnement du projet sera créé à sa suite, composé d’habitants et de volontaires résidant dans le quartier, de membres du conseil citoyen et de représentants d’associations.

Avec la signature du protocole de préfiguration du PRIR le 2 mai 2016, le renouvellement de la Vigne aux Roses est sur les rails.

 

©Ville de La Roche-sur-Yon – Direction aménagement et paysage

 

 

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
5 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
5 photo(s)
3 photo(s)
4 photo(s)
5 photo(s)
6 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
3 photo(s)
4 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
Articles suivants