Nous

Fécamp

Mag n°13

Mai 2019

L’IMPORTANT, C’EST DE FAIRE PARTICIPER

 

« C’est plus facile de travailler un projet avec les gens que sans eux » : cette affirmation de Samuel Craquelin, paysagiste, a servi de fil conducteur à la réhabilitation des espaces publics du coeur de quartier Ramponneau. Cette opération de grande envergure — création d’un jardin pédagogique, de jeux d’eau, d’une aire de jeux et d’un amphithéâtre, et redéfinition de plusieurs placettes — a été couronnée fin 2018 par la Victoire d’Or des Victoires du Paysage. Et pour Samuel Craquelin, concepteur du projet, la dimension participative tient une large place dans cette reconnaissance. « Dès le départ nous avons associé le plus de personnes possible à la démarche, se souvient le paysagiste. Durant l’avant-projet, habitants et commerçants sont allés s’inspirer en visitant les parcs de Bercy et André Citroën, à Paris. Puis ils ont de nouveau été consultés lors des premières esquisses. En parallèle, les élèves des trois écoles du secteur ont été mis à contribution, livrant leur vision du projet via des maquettes ». Ce rôle reconnu aux citoyens perdure aujourd’hui. Épaulés par un jardinier chef, ce sont eux qui, par exemple, assurent l’entretien du jardin pédagogique.

 

 

 

 

 

 

 

 

© P. SMITH

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
4 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
4 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
5 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
3 photo(s)
3 photo(s)
1 photo(s)
4 photo(s)
Articles suivants