Agence

DOSSIER SPÉCIAL PIA

Mag n°7

Avril 2017

CSTI

 

Inmédiats réinvente les sciences

Inmédiats est l’un des projets-phares lauréats de l’appel à projets dédié au développement de la Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CSTI) du PIA.

 

Le projet « Inmédiats » réunit six centres de sciences — « Cap Sciences », qui porte le projet depuis Bordeaux, Caen, Grenoble, Rennes, Paris et Toulouse — autour d’une triple ambition : réinventer la mission et le rôle de ces structures à l’ère de la révolution numérique, repenser en profondeur la diffusion de la CSTI auprès du public, en essayant notamment de s’adresser davantage aux 15-25 ans, et structurer un réseau d’acteurs. Pour ce faire, il bénéficie d’une subvention de 15 millions d’euros au titre du PIA pour un budget global de près de 31 millions d’euros.

 

Nouveaux outils, nouvelles méthodes

« Avec Inmédiats, nous réinventons nos activités, explique Thomas Amourous, directeur du Fab Lab 127° de Cap Sciences, tout en conservant cet objectif premier de mieux faire connaître les sciences et de diffuser largement cette culture. La révolution numérique, aujourd’hui, n’est pas seulement technique mais aussi culturelle. Nous proposons donc une démarche qui allie ces deux aspects ». À travers « Inmédiats », c’est une large palette d’actions et d’outils qui sont mis en oeuvre. Parmi eux, les Fab Lab et les Living Lab, lieux d’expérimentation, de production et de médiation largement ouverts au public, sont sans doute les plus emblématiques. On peut s’y initier, par exemple, à l’utilisation de l’imprimante 3D ou à la découpe laser, ou bien encore participer à des programmes de Recherche et Développement en cours. Ces espaces accueillent également des start-ups innovantes dont les activités sont reliées à la CSTI. À Bordeaux par exemple, les Résidences de l’Innovation installées par Cap Sciences mettent des locaux et du matériel de pointe à disposition de porteurs de projets.

 

Autre axe majeur d’« Inmédiats », relier et structurer les acteurs de la CSTI entre eux. Le Réseau social territorial a été lancé à cette fin. « Cette plateforme web vise à fédérer entre eux les acteurs scientifiques, qui longtemps sont restés isolés et communiquaient peu entre eux, détaille Thomas Amourous. À l’heure actuelle, ce réseau se déploie sur presque tout le territoire français métropolitain, favorisant les échanges et le partage autour des sciences ».

« Inmédiats » prévoit également l’évaluation des outils et chantiers expérimentés. Leur impact auprès du public est étudié, à la fois localement, à l’échelle de chaque centre, et de manière transversale, à l’échelon national. Les acteurs de la CSTI partagent ensuite les informations recueillies. Cette dynamique de mutualisation et de dissémination donne la possibilité à l’ensemble des acteurs du secteur d’accroître leurs connaissances, de s’adapter et de progresser dans leur mission.

 

@ www.inmediats.fr

 

 

Photos : Fab Lab de Cap Sciences, Bordeaux

©Cap Sciences

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
1 photo(s)
13 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
3 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
Articles suivants