Ailleurs

Djibouti

Mag n°5

Septembre 2016

BALBALA : LA MÉTAMORPHOSE

Depuis 1974, en république de Djibouti, l’Agence française de développement (AFD) intervient en particulier dans le champ du développement urbain. En 2015, après huit années, s’achevait le programme de développement urbain intégré (PDUI) de Balbala, financé à hauteur de 5,5 millions d’euros par l’AFD.
 

PROJET INTÉGRÉ

Située en périphérie de la ville de Djibouti, la commune concentre plus de la moitié de la population de la capitale, ainsi que la plus grande pauvreté. Ces 15 dernières années, l’expansion urbaine y a été si spontanée et rapide que les autorités ont dû s’engager urgemment, avec le soutien des bailleurs, pour répondre aux besoins essentiels des populations. Les principaux objectifs du projet étaient de lutter contre l’enclavement, de garantir des services de base et de soutenir l’action communautaire dans trois quartiers. Ainsi, le PDUI a permis de financer l’extension de réseaux de voirie, d’eau potable et d’électricité. Il a également favorisé l’apparition d’équipements de proximité, tels qu’un centre de santé, un poste de police ou bien encore un centre de développement communautaire. Ce dernier propose un soutien aux associations locales et offre différentes formations pour hommes et femmes. La tâche est immense : le chômage touche près de 60% des habitants.

 

 

©AFD

Publiez un nouveau commentaire


Djalil Saddek 08/02/17
Une bien belle réalisation dans des conditions très difficiles. Bravo l'AFD.

Dans la même rubrique

1 photo(s)
3 photo(s)
2 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
2 photo(s)
Articles suivants