SPÉCIAL CO-INVESTISSEMENT

Mag n°6

Novembre 2016

« Mieux articuler développement économique et renouvellement urbain »

ITW

Sébastien Jallet, Commissaire général délégué à l’égalité des territoires, directeur de la ville et de la cohésion urbaine, Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET)

Le Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET) est l’un des partenaires du Fonds de co-investissement de l’ANRU. Comment les deux organismes coopèrent-ils pour favoriser l’investissement privé dans les quartiers du renouvellement urbain ?

Le Fonds de co-investissement arrive au bon moment dans le déploiement de la nouvelle politique de la Ville, que conduit le CGET avec l’ensemble des acteurs des contrats de ville. Le développement économique est précisément devenu l’un des principaux objectifs des nouveaux contrats, dans des quartiers où l’on rencontre, davantage qu’ailleurs, un déficit d’emplois et d’entreprises. Plusieurs outils d’intervention ont ainsi été mis en place : les avantages fiscaux pour la création et le développement des entreprises, avec la refonte des ZFU en « Territoires Entrepreneurs » ou la mesure en faveur du commerce de proximité, la création de l’Agence France Entrepreneur, le lancement de la Grande école du numérique ou bien encore la charte entreprises et quartiers... Le Fonds de co-investissement de l’ANRU est l’un de ces nouveaux outils qui va permettre de développer l’immobilier d’activités. En confiant ces fonds du PIA à l’ANRU, il s’agit de mieux articuler développement économique et renouvellement urbain. Les projets urbains peuvent désormais mieux
prendre en compte les enjeux de requalification des commerces, d’implantation des entreprises et d’appui à la création d’activité.

 

http://www.cget.gouv.fr

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
Articles suivants