Ici

Juillet 2019

Saint-Malo

LA DÉCOUVERTE

 

DE LA CITADELLE AU QUARTIER

 

Grand ensemble enclavé et introverti, La Découverte a, grâce au PNRU, changé d’image, rejoint la ville, renoué avec les classes moyennes.

 

Longeant l'avenue du Général de Gaulle, grande artère malouine, La Découverte est également proche de la gare ferroviaire et « des centres » de cette ville multipolaire qu'est Saint-Malo. Et pourtant, avant le Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU), elle ne profitait pas de cette localisation. Des immeubles contigus l'entouraient sans solution de continuité et les voies d'accès franchissant des porches se terminaient en impasse… Le quartier, résidentiel, comptait plus de 80% de logements sociaux. De quoi favoriser le repli sur soi et concentrer les populations précarisées.

 

Lancé en 2008, le PNRU a libéré le quartier des immeubles porches, ouvrant trois traversées : la rue du Grand Passage, celle de l'Arkansas, et le mail piéton Bougainville. Autour de cet axe vert, lieu d’accueil d’animations temporaires, s'égrènent des équipements locaux : le city stade, l’espace Bougainville avec sa mairie annexe, le centre social, la PMI, la halte-garderie, ainsi que la Maison de quartier et le skate-park, rénovés et étendus. L'antenne du bailleur Émeraude Habitation et le premier espace de street workout malouin, tout neufs, témoignent d’une volonté de diversification fonctionnelle de ce site. Une stratégie qui s'exprime plus largement avec l’accueil d’activités, notamment côté avenue du Général de Gaulle.

 

Quant à l'habitat, résidentialisation et réhabilitation ont remis en valeur le patrimoine existant, de même que la création d’un système de collecte des déchets par bornes enterrées. Conjuguées au renouveau de l’espace public, ces actions ont créé les conditions pour la constitution d’une offre de logements en accession, libre ou sociale. Initialement rétifs, les promoteurs ont investi le quartier suite à des négociations foncières plus globales avec la Ville. 164 logements en accession ont été ainsi réalisés et… vendus.

 

La dynamique enclenchée se poursuit avec la même ambition dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) sur les secteurs voisins de Marville, Étrier et Alsace-Poitou, dont la convention a été signée en juillet.

 

La clinique radiologique

 

Le skate park et le mail piéton Bougainville

 

La rue de l'Arkansas

 

© VILLE DE SAINT-MALO

zoom

Activités : c’est le premier pas qui compte

Le développement d’activités et services privés représentait, dès l’origine, l'un des objectifs affichés du projet de la Découverte. Mais, dans un premier temps, opérateurs et investisseurs ne répondent pas à l’appel. Tout bascule lorsque la municipalité propose une implantation dans le quartier à un groupement de radiologues prêt à quitter la ville, faute de place pour se développer. Le groupement relève le défi d’un site à la réputation encore médiocre mais idéalement localisé. Le cabinet d’imagerie médicale des Cèdres ouvre en 2011. Travaillant en partenariat avec l’hôpital de Saint-Malo, il draine des patients depuis l’ensemble de l’agglomération, dévoilant aux malouins le nouveau visage de la Découverte. La réalisation engendre une dynamique vertueuse pour le quartier. Dans la foulée, en plus de la promotion résidentielle privée, deux nouvelles activités font leur apparition : un commerce de matériel médical et paramédical et une boulangerie. Plus récemment, un projet de bâtiment tertiaire a trouvé son promoteur. Le site accueillera les nouveaux bureaux de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer et de la Délégation à la Mer et au Littoral, un laboratoire d’analyse médical, un cabinet d’expert-comptable et un office notarial. Par ailleurs, la trésorerie municipale s’est récemment installée en rez-de-chaussée d’une nouvelle résidence spécialement conçue pour les personnes âgées. Cette dynamique positive, impulsée par le PNRU, permettra au quartier de réintégrer pleinement la ville dans le cadre du projet urbain stratégique de Saint-Malo 2030.

 

 

Le bâtiment de la DDTM

 

©VILLE DE SAINT-MALO

Participez !
Accédez au formulaire

L'essentiel

4350habitants

57,12 M€d'investissement global

14,88 M€de participation de l'ANRU

217logements sociaux démolis

51logements sociaux reconstruits sur site

645logements sociaux réhabilités

164logements en accession

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
5 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
5 photo(s)
3 photo(s)
4 photo(s)
5 photo(s)
6 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
3 photo(s)
4 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
Articles suivants