Ici

Septembre 2016

Elbeuf-sur-Seine

Parc Saint-Cyr

5 Photos
ITW

avec Djoudé Merabet, maire d'Elbeuf-sur-Seine

Quelle image le quartier renvoyait- il avant son renouveau ?
Le Parc Saint-Cyr est un quartier d’habitat social, en lisière de forêt et très excentré. Le sentiment d’isolement des habitants y a longtemps été marqué. La structure urbaine, typique des années 70, est celle du renfermement sur soi. Toutefois, le parc de logements, détenu par un seul bailleur, était relativement bien entretenu.

Le quartier a connu une succession d’opérations de réhabilitation dans le cadre de la politique de la Ville, avant que le Programme ,National de Rénovation Urbaine ne soit initié en 2005. C’est le projet le plus important dont il ait fait l’objet.
 

Quelles étaient les principales orientations du projet ?
L’idée première était de désenclaver le Parc Saint-Cyr, géographiquement  et symboliquement. Nous avons donc démoli  lusieurs immeubles, dont une barre qui fermait à elle-seule une partie du quartier. Au fur et à mesure, de nouveaux logements sont sortis de terre, dans un premier temps au coeur du quartier. D’autres sont en cours de construction,  cette fois à proximité du nouveau centre municipal. Ils seront achevés fin 2016. L'ouverture du quartier passe aussi par son accessibilité. Nous avons travaillé avec la métropole Rouen Normandie pour obtenir une desserte satisfaisante par le bus et, complémentairement, nous avons repensé les cheminements intérieurs, avec la création d’une nouvelle voie. Le quartier s’est également doté d’une crèche, d’un centre de loisirs, d’une salle des fêtes, d’espaces verts et de jeux pour enfants.

Comment les habitants ont-ils accompagné le projet ? Quel regard portent-ils désormais sur leur lieu de vie ?
Les habitants ont été consultés tout au long du projet et notamment via divers ateliers avec les publics scolaires et ceux du centre de loisirs, etc. L’emplacement des nouveaux jeux pour enfants, par exemple, a fait l’objet d’une réflexion collective. Le sentiment des habitants vis-à-vis de la transformation de leur quartier est très positif. La rénovation urbaine a permis d’inverser le sentiment d’exclusion. À mon sens, c’est le quartier d’Elbeuf-sur-Seine qui a connu le plus beau renouveau. À présent, le défi est humain. Il nous faut pérenniser la revitalisation du Parc Saint-Cyr, sa mixité sociale, le dynamisme du tissu associatif, l’appropriation des nouveaux équipements par les riverains.

zoom

UN EMBLÈME DU QUARTIER

Construite comme un prolongement moderne au château, bâtiment emblématique du quartier rénové dans le cadre du PRU, la nouvelle salle des fêtes constitue un élément phare du Parc Saint-Cyr. De forme cubique, sous une couverture de bois, elle a été conçue par l’Atelier d’architecture Saint- Georges/Bruno SAAS.

Juchée sur les hauteurs du quartier, visible de loin, « elle est comme un balcon d’où l’on découvre toute la ville. Elle participe aussi à lier haut et bas du Parc Saint Cyr » explique Djoudé Merabet, qui se félicite que cet équipement soit aujourd’hui plébiscité par les habitants.

Participez !
Accédez au formulaire

L'essentiel

2005signature convention

2400habitants dans le quartier

38M€investis globalement sur le quarteir

5,2M€financés par l'Anru

190logements démolis

100 logements reconstruits

Publiez un nouveau commentaire


Aucun commentaire

Dans la même rubrique

1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
5 photo(s)
3 photo(s)
4 photo(s)
5 photo(s)
6 photo(s)
1 photo(s)
2 photo(s)
3 photo(s)
3 photo(s)
4 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
1 photo(s)
Articles suivants